Le plus important forum indépendant de discussions politiques. Commentez l'actualité, participez aux débats sur les réformes et les lois.

Toutes les discussions sur le programme / le candidat

Modérateur : Équipe de modération

#4247577
féminine a écrit :Nul besoin d'être devin pour se rendre compte que certains sondages sont complètement bidons, qu'ils sont faits pour nous influencer, nous pousser à consommer, à penser, à faire de nous des veaux. Il suffit de voir le décalage entre ces sondages politiques et par la suite le résultat des urnes pour conclure qu'il ne s'agit pas de marge d'erreur mais de falsification de chiffres
Bonjour,
pourriez-vous citer des exemples s'il vous-plaît, je suis réellement intéressé.
#4247578
combien y a de vieux en france? 16 %?
qq un sait?
lol
#4247597
Valmont France a écrit :
20 mars 2017, 20:46


Dans l'isoloir bon nombre de retraités et de bourgeois provinciaux mettront quand même dans l'enveloppe un bulletin Fillon. Même si je n'ai aucune sympathie politique pour le sarthois je suis persuadé qu'il n'est pas "fini".
les partisans actuels de Fillon sont déterminés, ceux de Macron encore hésitants
#4247867
nymo a écrit :
20 mars 2017, 20:48
combien y a de vieux en france? 16 %?
qq un sait?
lol
En pourcentage du corps électoral beaucoup plus.
Pour information, les chiffres provisoires 2017 donnent :
- 3 960 036 entre 60 et 64 ans.
- 12 593 131 de 65 ans et plus (dont 5 994 781 de 75 ans et plus).

Et il y a pour 2017 45,678 millions d'inscrits sur les listes électorales.
#4247869
Elabe rehausse le niveau des sondages et leur crédibilité:
http://www.bfmtv.com/politique/debat-pr ... 26198.html

Tout ceux qui ont regardé le débat ont pu observer comment Macron a plombé ses opposants par son charisme et la clareté de son "PROJEEEEET".
#4247875
Les débats ne changent pas grand chose sinon rien ...
Mettre son espoir dans les abstentionnistes est démenti par l'expérience ....ils se répartissent généralement exactement comme ceux qui se déplacent.
Quant aux indécis, statistiquement c'est aussi la même constatation même si ça peut bouger de quelques petits points ...
Pour Macron c'est absolument normal puisque c'est la première fois qu'on peut voter pour lui et donc l'électeur est tout effaré de sa propre audace ...et puis les médias aiment tellement le suspens.
La grande nouveauté c'est que Marine apparait pour les vieux électeurs comme la championne du peuple de Gauche et que Macron est celui du peuple de droite, pour les jeunes et les très vieux c'est le contraire ...les médias se chargeant de décérébrer tout le monde ...!
#4247972
Valmont France a écrit :
21 mars 2017, 10:05
nymo a écrit :
20 mars 2017, 20:48
combien y a de vieux en france? 16 %?
qq un sait?
lol
En pourcentage du corps électoral beaucoup plus.
Pour information, les chiffres provisoires 2017 donnent :
- 3 960 036 entre 60 et 64 ans.
- 12 593 131 de 65 ans et plus (dont 5 994 781 de 75 ans et plus).

Et il y a pour 2017 45,678 millions d'inscrits sur les listes électorales.
c'était pas une vraie question, c'était un lol.
pardon
#4247975
Clavier56 a écrit :
21 mars 2017, 10:22
Les débats ne changent pas grand chose sinon rien ...
pas grand chose? fillon a terrassé ses concurrents en primaire grâce à ses débats.

pour le reste, tu dis vrai
#4247979
feminine a écrit :
19 mars 2017, 21:41


les électeurs lepénistes et fillonistes dont les profils sont très proches.
Méthode Coué.
Il est certain qu'un ouvrier ou un jeune paumé et un type qui a beaucoup de placements financiers ont des profils très proches...
#4248557
Enquête ouverte pour:
détournement de fonds publics
abus de biens sociaux
complicité et recel de ces délits
trafic d’influence
manquement aux obligations déclaratives
escroquerie aggravée
faux et usage de faux


Mais c'est la faute des sondages bidons si monsieur Fillon ne passe pas le premier tour....... :roll:
#4248797
Je n'ai pas dit cela. C'est la faute des français qui ont été assez cons pour croire en ces sondages. Si les électeurs de Fillon continuent d'avoir confiance en ses chances, il gagnera. S'ils croient les faux sondages, ils se démobiliseront. Les affaires n'ont pas l'impact que l'on croit sur les électeurs. Ils n'en veulent pas vraiment à Fillon, l'impact est surtout psychologique. La démobilisation viendra davantage du découragement que de la colère envers leur candidat. C'est ce vers quoi les sondages veulent pousser, d'où mon appel à rester positif.
#4248808
feminine a écrit :
22 mars 2017, 13:21
Je n'ai pas dit cela. C'est la faute des français qui ont été assez cons pour croire en ces sondages. Si les électeurs de Fillon continuent d'avoir confiance en ses chances, il gagnera. [facepalm.gif]
[facepalm.gif] fillon ne pouvait gagner que s'il était apte à rassembler. il n'a su gagner, brillamment certes, que ses petites primaires de droite.

mais je confirme, les sondages ne sont d'aucune utilité pour vous, clairement

bonne journée
#4248853
Pash a écrit :
20 mars 2017, 20:47
féminine a écrit :Nul besoin d'être devin pour se rendre compte que certains sondages sont complètement bidons, qu'ils sont faits pour nous influencer, nous pousser à consommer, à penser, à faire de nous des veaux. Il suffit de voir le décalage entre ces sondages politiques et par la suite le résultat des urnes pour conclure qu'il ne s'agit pas de marge d'erreur mais de falsification de chiffres
Bonjour,
pourriez-vous citer des exemples s'il vous-plaît, je suis réellement intéressé.
Deux jours déjà et pas encore s'exemple...
#4248870
Le premier tour de la primaire LR. Les sondages voyaient dans la semaine du vote du 1er tour Juppé en tête face à Sarkozy en 2ème position et Fillon 3ème sous 20%. Finalement, Fillon est arrivé largement en tête face à Juppé avec un score de 44,1 %. Comme preuve de tricherie et de sous estimation de la côte de Fillon y a pas mieux. Et il y a probablement quantité d'autres exemples.

Content?
#4248983
feminine a écrit :
22 mars 2017, 13:21
Je n'ai pas dit cela. C'est la faute des français qui ont été assez cons pour croire en ces sondages. Si les électeurs de Fillon continuent d'avoir confiance en ses chances, il gagnera. S'ils croient les faux sondages, ils se démobiliseront. Les affaires n'ont pas l'impact que l'on croit sur les électeurs. Ils n'en veulent pas vraiment à Fillon, l'impact est surtout psychologique. La démobilisation viendra davantage du découragement que de la colère envers leur candidat. C'est ce vers quoi les sondages veulent pousser, d'où mon appel à rester positif.
j'étais fermement décidé à voter Fillon.
Je ne lui en veux pas pour ses affaires. Mais la façon dont il a réagit, les accusations qu'il a porté sur la justice, et ses louvoiements sur son programme, je n'ai pas aimé. Je voterai probablement blanc au premier tour, et voterait pour celui sélectionné au second
ça ne vaut que pour moi
les sondages ne veulent pousser à rien
mais il est vrai qu'une partie des français, ceux qui hésitent entre deux candidats, choisissent finalement "utile" en choisissant celui des deux qui est en tête.
ça a desservit Fillon en début de primaire quand il était mesuré loin, une partie de ses partisans choisissant Jupé par défaut, et ils sont revenus sur Fillon lorsqu'il a commencé à remonté.
ainsi les tendances annoncés par les sondages se retrouvent amplifiées.
#4249018
danielfr40 a écrit :
22 mars 2017, 17:43

Je voterai probablement blanc au premier tour, et voterait pour celui sélectionné au second
C'est à dire celui sélectionné au second? Il y a 2 candidats au second tour.
danielfr40 a écrit :
22 mars 2017, 17:43
les sondages ne veulent pousser à rien
Ils servent à quoi alors si ce n'est à influencer? Ah oui c'est vrai c'est une info capitale de savoir qui est en tête de l'élection avant qu'elle n'ait eu lieu, ce genre d'info est vitale dans l'aide pour les français à la réflexion et à la compréhension des choses de la vie.
danielfr40 a écrit :
22 mars 2017, 17:43
mais il est vrai qu'une partie des français, ceux qui hésitent entre deux candidats, choisissent finalement "utile" en choisissant celui des deux qui est en tête.
Donc les sondages consistent à bien à orienter l'opinion.
danielfr40 a écrit :
22 mars 2017, 17:43
ça a desservit Fillon en début de primaire quand il était mesuré loin, une partie de ses partisans choisissant Jupé par défaut, et ils sont revenus sur Fillon lorsqu'il a commencé à remonté.
ainsi les tendances annoncés par les sondages se retrouvent amplifiées.
:nawak: A qui voulez vous faire croire cela? L'écart mesuré entre les multiples sondages donnés la semaine du 1er tour de la primaire LR et le résultat de ce 1er tour concernant la côte de Fillon (plus de 20 points d'écart) ne peut s'expliquer autrement que par une manipulation des chiffres. A quelques jours d'intervalle entre le sondage et l'élection, il ne peut y avoir une amplification par une dynamique - si c'est là où vous voulez en venir - de plus de 20 points.
#4249039
feminine a écrit :
22 mars 2017, 15:15
Le premier tour de la primaire LR. Les sondages voyaient dans la semaine du vote du 1er tour Juppé en tête face à Sarkozy en 2ème position et Fillon 3ème sous 20%. Finalement, Fillon est arrivé largement en tête face à Juppé avec un score de 44,1 %. Comme preuve de tricherie et de sous estimation de la côte de Fillon y a pas mieux. Et il y a probablement quantité d'autres exemples.

Content?
Non, essentiellement parce que les sondeurs ne maîtrisent pas les primaires car n'importe qui peut voter : ils ont fait la même erreur pour les primaires à gauche ; ensuite parce dans les deux cas on avait noté une remontée des futurs vainqueurs. Cherche donc des sondages bidons sur le premier tour...bonne chance !
#4249055
feminine a écrit :
22 mars 2017, 18:42
danielfr40 a écrit :
22 mars 2017, 17:43

Je voterai probablement blanc au premier tour, et voterait pour celui sélectionné au second
C'est à dire celui sélectionné au second? Il y a 2 candidats au second tour.
danielfr40 a écrit :
22 mars 2017, 17:43
les sondages ne veulent pousser à rien
Ils servent à quoi alors si ce n'est à influencer? Ah oui c'est vrai c'est une info capitale de savoir qui est en tête de l'élection avant qu'elle n'ait eu lieu, ce genre d'info est vitale dans l'aide pour les français à la réflexion et à la compréhension des choses de la vie.
danielfr40 a écrit :
22 mars 2017, 17:43
mais il est vrai qu'une partie des français, ceux qui hésitent entre deux candidats, choisissent finalement "utile" en choisissant celui des deux qui est en tête.
Donc les sondages consistent à bien à orienter l'opinion.
danielfr40 a écrit :
22 mars 2017, 17:43
ça a desservit Fillon en début de primaire quand il était mesuré loin, une partie de ses partisans choisissant Jupé par défaut, et ils sont revenus sur Fillon lorsqu'il a commencé à remonté.
ainsi les tendances annoncés par les sondages se retrouvent amplifiées.
:nawak: A qui voulez vous faire croire cela? L'écart mesuré entre les multiples sondages donnés la semaine du 1er tour de la primaire LR et le résultat de ce 1er tour concernant la côte de Fillon (plus de 20 points d'écart) ne peut s'expliquer autrement que par une manipulation des chiffres. A quelques jours d'intervalle entre le sondage et l'élection, il ne peut y avoir une amplification par une dynamique - si c'est là où vous voulez en venir - de plus de 20 points.
je vais te répondre gentiment.
voter FN n'est pas une option pour daniel.
de plus, les sondages, CA SERT AUX POLITICIENS QUI ONT SANS ARRET BESOIN DE SE SITUER.
accessoirement, ça peut manipuler, mais comme tout ce qui est médiatique
Macron 2017

... plus aucun nouveau parti ne peut être […]

Il faut sauver le soldat FILLON

Valeurs Actuelles, à part quelques dentis[…]

https://youtu.be/zcYEgaTaseg

Le fait est que cela serait bien dans le style d[…]